Bao Burger à Paris: le restaurant Siseng

Siseng Burger bao burger baoburger

Siseng est LE lieu où la culture culinaire asiatique rend hommage au burger à travers une version totalement revisitée. Une tuerie!

J’ai beaucoup entendu parler de Siseng avant de me décider à y aller. On arrive quelques minutes avant le début du service, car j’ai entendu dire que l’endroit se remplit vite, très vite. Et en effet, une quinzaine de minutes après la prise des commandes des premiers arrivés, le restaurant est bondé (il faut dire qu’il est relativement petit) et les gens commencent à faire la queue dehors.

I have heard a lot about Siseng before finally deciding to go there. The restaurant is small and trendy, so I would recommend you to come a few minutes before the beginning of service.

DSCN0981

Le restaurant est tenu par Stéphane Siseng, et sa mère qui a travaillé aussi bien au Japon, qu’à Taïwan pour finir chef dans de nombreux restaurants à Paris.

Siseng is held by Stéphane Siseng and his mother, who had worked as a cook in Japan and well-known restaurants in Paris.

Le service est agréable, dirigé par une équipe assez jeune qui de temps en temps a l’air un peu débordée, mais réussit finalement par s’en sortir.

Le design se veut bohème chic et industriel avec des murs en briques, de grandes décorations au plafond et des tables et chaises en bois qui ont l’air créées pour l’endroit.

 

DSCN0982

Parlons maintenant de ce qui nous intéresse tous: ce qu’on y mange!

À midi un menu à 15€ est disponible et inclut un bao burger au choix, des frites de patates douces et une boisson. C’est donc avec curiosité que je commande un Bao Burger Kaï qui est composé d’un steak de poulet mariné et pané à la japonaise, une sauce basilic/lait de coco, des poivrons rouges confits, un coleslaw maison et du basilic frais.

J’ai été quelques peu sceptique à l’idée de manger un burger dont le pain est en fait… une brioche chinoise (ce qu’on appelle une brioche « bao », donc) Cette brioche est à l’origine cuite à la vapeur, je me demandais donc si le pain n’allait pas être assez humide. Mea culpa puisque il se révèle être à la fois très moelleux et on a la sensation de manger un pain brioché d’un burger classique.

A 15€ lunch menu is available and includes a bao-burger, sweet potato fries and a soft drink. I ate a Bao Burger Kai, it is composed of a Japanese marinated chicken steak, a basilic and coconut milk sauce, a red pepper confit and coleslaw.

I was a little skeptical about eating a burger whose bun is a… Chinese steamed bun, « baozi ». I was afraid that this bao would be wet and not as smooth as the usual burger bun. In the end, I really liked it, the bun was totally delicious!

DSCN0984

La très bonne surprise continue ensuite avec le contenu de ce burger qui est un véritable délice (et je pèse mes mots) qui nous fait voyager.

Je n’avais jamais mangé de frites de patates douces auparavant, et je dois dire que j’ai été assez surprise par le goût: accompagnée de leur sauce, j’ai eu l’impression d’avoir une tarte tatin en bouche, ce qui était assez spécial mais bon en goût! J’aurais toutefois aimé goûter un autre accompagnement car le restaurant en propose cinq autres, dont une tempura de légumes.

Pour conclure, Siseng est une très bonne adresse et très prometteuse où il faudra revenir pour voir si elle tient toujours aussi bien ses délicieuses promesses. Je vous conseille de vous y rendre une dizaine de minutes plus tôt que le début du service pour éviter d’attendre ou de devoir prendre à emporter.

Courez-y, et dites-moi ce que vous en pensez!

I’ve never eaten sweet potato fries before and I have to say that it was very delicious and surprising!

To conclude, Siseng is a very good address where I will probably come back.


SISENG

fomule midi à 15€

82, quai de Jemmapes 75010 Paris

Métro République

 

Share

5 thoughts on “Bao Burger à Paris: le restaurant Siseng

  • 25 juin 2015 at 10 h 58 min
    Permalink

    Le bao burger a l’air très bon, typiquement le genre de découverte que j’aime faire ! En revanche pour avoir mangé des frites de patate douce ce week-end au Hellfest, et bah je n’ai pas pu les finir (et c’est trèèèèès rare que je termine pas) tant c’était écœurant ! Pas mauvais, mais en très petite quantité.
    Mais je reste pas bloquée sur ma décision, je note cette adresse ! 🙂 Merci du partage !

    Reply
    • 25 juin 2015 at 12 h 36 min
      Permalink

      Il est vrai que les frites de patates douces c’est pas la meilleure des choses quand on est pas habitué… après, tu peux prendre d’autres accompagnements qui ont l’air tout à fait délicieux aussi! Merci à toi!

      Reply
  • 5 juillet 2015 at 12 h 02 min
    Permalink

    Ça a l’air très sympa comme restau, j’ai envie d’y passer la prochaine fois que je suis sur Paris ! Par contre, je suis végétarienne, donc est-ce que tu sais par hasard s’il y a un choix végé ?
    Btw, c’est la première fois que je commente mais je suis ton blog assidument et je l’apprécie. :3 (Je suis @rouge_poppy)

    Reply
    • 5 juillet 2015 at 18 h 46 min
      Permalink

      Coucou! Malheureusement, il n’y a pas de version végétarienne du baoburger. Ce qui est très dommage d’ailleurs. Toutefois! Le restaurant propose un bo-bun végétarien mais aussi des accompagnements sans viande comme par exemple des tempuras de légumes ou des cromesquis de risotto qui doivent être très bons aussi. Et merci de ton soutien ♥♥!!!

      Reply
      • 6 juillet 2015 at 19 h 25 min
        Permalink

        Okay, merci pour ta réponse complète ! >w<

        Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *