FIAC 2016: ma première expérience en médiation culturelle

La FIAC a eu lieu le week-end dernier. À cette occasion je me suis essayée à une nouvelle activité dans le cadre de mes études: la médiation culturelle!

do-ho-suh-mediation-fiac-2016-1

La médiation culturelle est une discipline qui consiste en l’intervention d’une personne, le médiateur culturel, qui facilite l’interaction  du public avec des objets culturels. Il s’agit d’expliquer au grand public une œuvre, un concept, un mouvement artistique, un artiste, etc.

Depuis quelques années déjà, l’École du Louvre a établit une collaboration avec la FIAC (Foire internationale d’art contemporain). Celle-ci permet aux élèves de l’école de participer à l’événement en tant que médiateurs sur les différents sites (Tuileries, Petit Palais,…). J’ai décidé d’y participer cette année, il s’agissait de mon premier essai et j’ai envie de partager l’expérience avec vous!

do-ho-suh-mediation-fiac-2016-3

Nous étions deux élèves par œuvre. Celle de mon binôme et moi était Hub, London Apartment de l’artiste coréen Do Ho Suh, réalisée en 2015. Il s’agit d’une reproduction à taille réelle d’une partie de son appartement londonien qui permet à l’artiste de créer une ambiguïté avec notamment le lieu d’habitation et de passage, le privé et le public.

C’était donc ma première fois dans la médiation culturelle. Je me posais pas mal de questions quant au déroulement de l’événement. Il est important de savoir qu’aucun support n’a été fourni par l’École pour cet événement (ça peut être le cas pour certaines médiations). Le travail de recherche était donc totalement à notre charge. Après avoir contacté la galerie et rédigé mon texte, j’étais prête à passer trois jours à la FIAC.

do-ho-suh-mediation-fiac-2016-2

Finalement, mes craintes se sont révélées superflues et tout s’est bien passé. En effet, j’ai lâché mes notes dès la deuxième intervention. Les visiteurs étaient réceptifs, encourageants, voire bienveillants. Ils prenaient un réel plaisir à comprendre une œuvre d’art contemporain, et c’est vraiment gratifiant de participer au processus.

Même si je suis quelqu’un qui est à l’aise à l’oral, cet exercice me permettait surtout de sortir de ma zone de confort et m’essayer à de nouvelles choses. Il va sans dire que je compte renouveler l’expérience, car celle-ci m’a beaucoup apporté!

mediation-fiac

D’ailleurs, comme dit, je ne compte pas m’arrêter là puisque vous pourrez de nouveau venir à ma rencontre durant les soirées REGARDS organisées par le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris au mois novembre, dans le cadre de l’exposition Carl Andre (dont je vous parle bientôt!).

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *