Privé de Dessert: trompe-l’oeil gustatif

Le restaurant Privé de Dessert s’est lancé un défi gourmand et surprenant: donner aux plats de notre quotidien la forme d’un dessert. Coup d’œil sur une adresse ambitieuse et remplie d’idée à deux pas de Pigalle.

mon-kaledidoscope-prive-de-dessert2

mon-kaledidoscope-prive-de-dessert

L’endroit est relativement petit, mais sa décoration en fait un endroit cosy avec des jolies chaises, un canapé cosy au fond et plein de petits succulents partout sur les tables et les murs. Au déjeuner, le restaurant propose un menu à 22€ qui comprend une entrée, un plat et un dessert, nous nous laissons tenter et je suis curieuse de voir le trompe-l’œil gustatif imaginé par la propriétaire du lieu, Sephora Nahon.

mon-kaledidoscope-prive-de-dessert-entree-nougat

En entrée j’ai commandé un « Nougat », c’est une terrine de poulet fermier à la verveine fraîche, accompagnée de pickles de légumes anciens. J’ai trouvé la terrine beaucoup trop consistante (peut-être est-ce parce-que je mange plus trop de viande) et trop salée. L’aspect du nougat est là, c’est très réussi, mais gustativement parlant je crois que je ne suis pas très fan.

mon-kaledidoscope-prive-de-dessert-entree-gaufre

La deuxième entrée à ma table était une »Gaufre »: blinis de pommes de terre et tarama fumé du Chef. Cette entrée-là a été mon coup de cœur car que cela soit par l’aspect très réussi et le goût, j’ai vraiment trouvé ça très bon! C’était assez léger et agréable à manger. Je saurais quoi prendre la prochaine fois si j’hésite!

mon-kaledidoscope-prive-de-dessert-plat-saint-honore

Le Burger « Saint-Honoré », j’en ai beaucoup entendu parler. Autant vous dire que j’avais envie de le goûter! Toutefois, le steak d’Aubrac de 180g m’a un peu effrayé par la quantité de viande que ça représente, j’ai donc commandé une version végétarienne, ce qui est une très bonne initiative de la part de ce restaurant! Le tout est accompagné de churros qui sont en fait des sortes de frites. Le burger est en fait un ensemble de choux accompagné d’une émulsion à la chantilly salée, du cheddar et du ketchup. Le tout est très bon, et on comprend de suite pourquoi tout le monde parle de ce plat!

mon-kaledidoscope-prive-de-dessert-plat-saint-honore1

  Nous finissons le repas avec un brownie aux noix. Servi avec une petite sauce fruit rouge, la part est grande et donne envie. Je vais pas vous mentir, c’est pas le meilleur brownie que j’ai goûté dans ma vie, mais il faut dire qu’il se défend vraiment bien. Un des côtés était un peu trop sec, ce qui est assez dommage.
mon-kaledidoscope-prive-de-dessert-dessert-browniePour conclure, Privé de Dessert est une adresse où l’on se presse de goûter les plats tout d’abord en raison de leur apparence trompe-l’œil. Toutefois, quelques défauts subsistent, mais c’est une jeune adresse, on peut seulement espérer qu’elle s’améliore de plus en plus, ce que je lui souhaite!


PRIVÉ DE DESSERT

Menu le midi à 22€

4, Rue Lallier 75009 Paris
Métro Pigalle

Share

One thought on “Privé de Dessert: trompe-l’oeil gustatif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *